Publicly funded Health and Disability services, le système de santé en Nouvelle-Zélande



Expatrié en Nouvelle-Zélande, vous pourriez tomber malade lors de votre séjour sur le territoire. Bexpat, le réseau social des français à l’étranger vous explique le fonctionnement du système de santé en Nouvelle-Zélande, connu pour être l’un des plus performants au monde et un des moins chers.

Comment fonctionne-t-il ?

Le système de santé en Nouvelle-Zélande est divisé en 2 régimes :

  • Le "Publicly funded Health and Disability services" (services de santé et d’invalidité publics) 
  • "L’Accident Compensation Corporation (ACC) " soit le régime d’indemnisation des accidents en Nouvelle-Zélande. Toute personne (résidents et visiteurs) nécessitant des soins d’urgence (frais médicaux, de santé et de traitement) sera donc prise en charge par l’ACC. Cependant sachez que les soins d’extrême urgence (frais de rapatriement, d’ambulance, de rééducation ou soins liés à une maladie) ne sont pas couvert par l’ACC.

Qui est admissible au système de santé public ?

Citoyens néo-zélandais

Pièces justificatives à fournir :

  • 2 pièces d’identité avec photo
  • Votre certificat de naissance ou de citoyenneté

Titulaires d’un visa de résidence

Pièces justificatives à fournir :

  • Votre passeport
  • Votre visa de résident ou vos documents de prestations de sécurité sociale (à l’exception de prestations d’urgence)
  • 2 formes d’information d’identité à l’appui dont une avec photo (à moins que la preuve principale soit le passeport)

Titulaires d’un visa de travail pour 2 ans ou plus et VIE

Pièces justificatives à fournir :

  • Visa de travail en cours pour un séjour total de 2 ans, visa de travail en cours et un autre visa de travail ou lettre de visa provisoire

Etudiants (student visa) sous conditions

Si vous êtes étudiant et que vous faites parti du programme d’aide de la NZ aux étudiants ou du Commonwealth A vous serez couvert pour vos frais de santé.

Pièces justificatives à fournir :

  • Passeport avec visa étudiant en NZ en cours
  • Documents indiquant que vous êtes un étudiant du programme d’aide de la NZ ou sous le « Commonwealth Scolarship »

Bon à savoir :

En tant qu’expatrié français, si vous souhaitez bénéficier d’une couverture équivalente à la sécurité sociale française, vous pouvez vous dirigez vers la Caisse des Français à l’étranger (CFE). Cependant nous vous conseillons de souscrire également à une assurance privée.

Consulter un médecin généraliste

Si vous répondez aux critères d’éligibilité au système de santé public en Nouvelle-Zélande, la première chose à faire sera de trouver un médecin généraliste appelé localement general practitioner (GP).

Pour choisir votre médecin, prenez en compte les frais des cabinets médicaux qui varient en fonction de l’emplacement. Si vous avez des enfants de moins de 13ans, ils pourront bénéficier de soins gratuits dans la plupart des cabinets.

Cependant, sachez que tous les médecins n’acceptent pas nécessairement de nouveaux patients.

Pour trouver un médecin généraliste, consultez le site internet Healthpoint ou les pages blanches. Si vous préférez un médecin francophone, consultez notre réseau de professionnels francophones sur Bexpat.

Concernant les médicaments, l’Etat subventionne une partie des médicaments. Généralement, si vous êtes couvert par le système public, l’ordonnance ne dépasse pas les 15$.

Numéro d’urgence à contacter en Nouvelle-Zélande

111 : En cas d’urgence sur le territoire néo-zélandais, composez le 111, numéro unique pour contacter la police, les pompiers ou une ambulance.

Bon à savoir : Les ambulances sont gratuites uniquement dans la région de Wellington. Partout ailleurs en Nouvelle-Zélande, les transports en ambulance vous seront facturés. Si vous êtes éligible au système public vous serez facturé à un prix subventionné de 98 dollars NZ, et à défaut vous serez facturé à 800 dollars NZ.