Espagne : la conduite



I) Législation routière

1) Assurance automobile

En Espagne comme dans le reste de l’Union Européenne, vous ne pouvez conduire que si vous êtes en possession d’un permis de conduire valide et d’une assurance automobile. Concernant cette assurance:

  • Si vous provenez d’un pays membre de l’UE, de Suisse, d’Andorre, du Liechtenstein, de Norvège ou de Croatie, vous n’avez pas de démarche spéciale à faire: celle de votre pays d’origine suffit.
  • Si vous venez d’Albanie, de Bosnie-Herzégovine, de Biélorussie, d’Israël, d’Iran, du Maroc, de Moldavie, de République de Macédoine, de Serbie, du Monténégro, de Tunisie, de Turquie, de Russie ou d’Ukraine, vous devrez obtenir une carte verte avant votre départ. Il s’agit d’un certificat international d’assurance de responsabilité civile.
  • Enfin, si vous êtes issu(e) d’un autre pays, vous devrez obligatoirement souscrire à une assurance frontière.

2) Contravention

La police ne plaisante pas avec les amendes, et encore moins s’il s’agit d’un véhicule étranger. Si vous garez mal votre voiture ou que vous la garez sans payer, vous pouvez être sûr(e) de récolter une contravention. Et c’est aussi valable pour les autres infractions. A Barcelone, les contrôles sont très fréquents et les amendes élevées. Si vous écopez d’une amende, payez-la immédiatement: une remise de 50% sur le prix est effectué si vous payez dans les 20 jours. Pour ce faire, rendez-vous au service de la circulation (dirección general del tráfico, DGT) au 184, Gran Via de les Corts Catalanes. Vous pouvez également payer votre contravention par téléphone au 060 depuis l’Espagne (en espagnol), sur le site de la DGT (en espagnol), dans les bureaux de poste ou dans les succursales de la banque Santander.

3) Retrait de points

Si vous ne payez pas votre amende et que vous résidez normalement en France, en Suisse, en Belgique, en Italie, en Allemagne, vous risquez de vous faire retirer des points de votre permis. Ces pays ont en effet passé un accord de coopération transfrontalière policière et douanière très efficace. En revanche, si vous payez votre amende sur place, aucun point ne vous sera retiré.

4) Fourrière

Si votre véhicule est mis à la fourrière (cela arrive plus souvent qu’on ne pourrait le croire…), suivez les recommandations de notre article Fourrière à Barcelone: où et comment récupérer sa voiture ?

Si vous ne connaissez pas la ville, le plus sûr est de garer votre voiture dans un parking sécurisé. Au moins, vous serez plus tranquille… Consultez notre bon plan parking pas cher en cliquant ici.

5) Autres règles

Les enfants de moins d’1m50 doivent être assis à l’arrière dans un siège auto et ceux de moins de 12 ans ne peuvent en aucun cas s’asseoir à l’avant.

Il est formellement interdit de conduire en téléphonant, sauf si vous avez un kit main libres. Le taux d’alcool dans le sang ne doit pas dépasser 0,5g/litre (0,5g/litre si vous êtes jeune conducteur). En cas d’accident, vous devez impérativement signaler votre véhicule à l’aide de deux triangles et porter un gilet réfléchissant. Vous devez aussi toujours avoir des lampes de rechange dans votre véhicule.

II) Faire homologuer son permis de conduire

Ce n’est pas une démarche urgente car vous avez deux ans pour la réaliser, mais il vaut mieux s’en débarrasser au plus vite. Si vous êtes titulaire d’un permis de conduire délivré en dehors de l’Espagne, vous devrez le faire homologuer à la DGT (dirección general del tráfico) et vous acquitter d’une taxe pour pouvoir conduire en Espagne.

Pour ce faire, vous devrez prendre rendez-vous à la DGT en choisissant « área conductores » après avoir sélectionné Barcelone en cliquant ici. Le jour venu, présentez-vous au rendez-vous muni(e) des documents suivants:

  • Une pièce d’identité en vigueur attestant votre lieu de résidence actuel (passeport, NIE ou carte d’identité si vous êtes ressortissant(e) de l’UE)
  • Votre permis de conduire
  • Un formulaire à remplir (il sera disponible sur place)
  • Une photographie originale de 32 x 26 mm.
  • Une déclaration écrite affirmant que vous n’avez pas été interdit(e) de conduite.
  • Une déclaration écrite affirmant que vous n’êtes pas en possession d’un autre permis de conduire.

La démarche vous coûtera environ 30€.

Quoi qu’il en soit, souvenez-vous que si vous ramenez votre voiture en Espagne, vous devrez changer vos plaques d’immatriculation. En effet, seules les plaques espagnoles sont autorisées sur les voitures appartenant à des résidents en Espagne.

Si vous conduisez en Espagne mais que vous n’y résidez pas, il existe deux cas de figure :

  • Vous venez d’un pays membre de l’UE, de Suisse, de Norvège, d’Islande ou du Liechtenstein: votre permis de conduire national est suffisant, vous n’avez aucune démarche à effectuer.
  • Vous venez d’un autre pays: avant votre départ, obtenez un permis de conduire international auprès de l’administration de votre pays. Vous n’avez pas de test à passer, il s’agit simplement d’une démarche administrative.

 

 SUGGÉRER UNE QUESTION

Vous avez d'autres questions ? Envoyer une demande