Choisir son régime de santé en Italie



Vous êtes expatrié en Italie et vous vous demandez comment seront pris en charge vos frais médicaux si vous tombez malade sur place ? Bexpat le réseau social des français à l'étranger, vous dit tout ce que vous devez savoir dans cet article.

Quel système de santé choisir : Public ou privé ?

Pour vous faire soigner en Italie, deux options s’offrent à vous : le régime de santé public italien (Servizio sanitario nazionale) et le régime de santé privé italien (Assicurazione sulla salute).

Pour en savoir plus sur le système de santé italien à choisir, consultez le site du ministère de la santé italien.

1) Le système de santé public italien

Les démarches à suivre : s’inscrire à l’ASL

Si vous choisissez le système de santé public, il vous sera nécessaire de vous inscrire au régime de santé italien appelé Servizio sanitario nazionale.

Pour en profiter, adressez-vous à l’administration sanitaire locale appelée Asienda Sanitaria Locale (ASL), la plus proche de votre lieu de résidence en Italie (adresse indiquée sur l’attestation manuscrite de votre certificat de résidence).

Munissez-vous des documents suivants (pour chaque membre de la famille) :

  • Votre codice fiscal
  • Votre certificat de résidence (original + photocopie) ou auto-déclaration de résidence
  • Votre passeport en cours de validité (original + photocopie)
  • Si applicable : votre permis de séjour (original + photocopie)

Lors de votre inscription à l’ASL, vous devrez choisir un médecin référent appelé localement « medico di famiglia » ou « medico di base ». Pour vous aider à faire votre choix, vous pouvez consulter votre pharmacien, votre concierge ou vos voisins. Vous pouvez également consulter notre réseau de professionnels francophones en Italie sur Bexpat.

Si vous souhaitez accéder à la liste des médecins généralistes de votre quartier en Italie, consultez le site internet de l’ASL de votre circonscription, dans la rubrique « servizi al cittadino », puis « scelta medico di base ».

Votre inscription finalisée, vous recevrez ensuite un numéro national d’assurance maladie une carte d’assurance maladie appelée tessera sanitaria- carta nazionale dei servizi) vous certifiant l’inscription et le droit aux soins de santé.

💡Bon à savoir :

Si vous êtes expatrié européen en Italie pour moins d’un an, vous pouvez utiliser votre Carte d’assurance maladie (CEAM) pour accéder aux soins.

2 ) Le système de santé privé italien

En Italie, les coûts des services de santé privés sont relativement plus élevés que les coûts des services de santé public. Si vous choisissez ce type de régime de santé, nous vous conseillons donc de souscrire à une assurance privée. Malgré les coûts supplémentaires, les avantages y sont nombreux et c’est pour cette raison que de nombreux expatriés font ce choix. (Moins de temps d’attente, plus grand choix d’installations et de spécialistes etc.).

Prescription et médicaments en Italie :

Les médicaments prescrits par votre médecin généraliste sont fournis à un taux subventionné ou gratuit. En savoir plus 

Si vous désirez un médecin francophone, consultez le réseau des professionnels francophones.

Urgences médicales en Italie :

118 : Composez le 118 pour contacter les urgences.

112 : En sachant que les opérateurs ne sont pas forcément francophones, si vous ne maîtrisez pas suffisamment l’italien, en cas d’urgence, vous pouvez également contactez le 112, numéro d’urgence qui dessert toute l’europe.

Les urgences sont ouvertes à tous en Italie, que vous soyez affilié ou pas au régime de santé.